Projets

Naissance du "Baby S.E.D."

Grace au soutien et à l’assistance de M. Bellot, directeur de l’I.S.E.T, qui a donné foi à la pertinence de quelques élaborations de ses professionnels, l’Institut Socio-éducatif Tourny étend son Service Éducatif à Domicile aux enfants de 0 à 6 ans, usuellement appelé « Baby-Sed ». Il a été pensé en écho aux besoins d’accompagnement recensés dans notre département qui comprennent notamment, selon les profils de famille en difficultés avec des enfants en bas âge, un renforcement de l’étayage et de la présence éducative mais également un ajustement optimal permettant le détachement de la famille quand celle-ci peut fonctionner de façon opérationnelle. Nous avons travaillé l’identité de ce service en rencontrant nos partenaires de réseau, l’Aide Sociale à l’Enfance et certains services associés, le C.A.M.S.P., la P.M.I., l’Unité Territoriale et différents foyers d’hébergement, de façon à coordonner aux mieux nos idées avec les besoins observés et les expériences, en vue aussi d'un tissage partenarial.

Ces mois estivaux voient ainsi la naissance de ce service psycho-éducatif affilié à l’I.S.E. Tourny et plus spécifiquement au S.E.D. Dès septembre, les familles accueillies pourront ainsi compter sur l’expertise et l’accompagnement d’une équipe pluri-disciplinaire au complet, constituée d’une chef de service, de deux éducatrices spécialisées - dont une partageant son temps professionnel entre le S.E.D. et le Baby-Sed, d’une éducatrice de jeunes enfants, d’une conseillère en économie sociale et familiale - intervenant déjà au S.E.D. et en transversalité sur ce nouveau service, et d’une psychologue. Une des originalités du Baby-Sed est d’avoir pensé une solution de repli pour les petits auprès d’une assistante familiale qui contribuera au travail d’équipe.

Les formations et approches théoriques, les pratiques de chaque professionnelle apporteront richesse et complémentarité, nécessaires à un accompagnement intégratif des points de vue et des personnalités professionnelles. A côté, il s’agira de développer une culture professionnelle commune, un socle commun de réflexions lors du travail en équipe : l’idée est que chaque professionnelle, de sa place, apporte son regard et son expertise propre en concourant à élaborer dans un sens et un objectif partagés par l’ensemble. Comme fil conducteur ou gouvernail à nos réflexions, a été choisie la théorie de l’attachement, théorie de la sécurité (besoin premier) et du lien. Cette première année d’exercice du Baby-Sed va être l’occasion pour l’équipe de se rencontrer autour de cet axe théorique, de découvrir ou de redécouvrir la théorie de  l’attachement, d’apprendre à fonctionner avec elle en trouvant à l'inclure dans sa pratique individuelle et à l’articuler au travail d’équipe. Pour ce faire, des contacts ont déjà été pris avec l’Institut de la Parentalité de Bordeaux, sous la direction du Docteur Raynaud-Postel, avec qui il est envisagé un partenariat sous la forme d’une formation-action (accompagnement de l’équipe à l’appropriation théorique). Il est envisagé un partenariat de longue durée avec l’Institut de la Parentalité puisque nous pensons déjà à faire fructifier notre collaboration avec un volet recherche. En effet, une autre spécificité du Baby-Sed est d’accorder une priorité à l’accueil de jeunes parents adolescents et de leur(s) bébés/enfant(s). La recherche liée à la théorie de l’attachement et à l’adolescence en est actuellement, sur le plan mondial, à ses débuts et nous     souhaitons une alliance entre nos services vers la co-construction d'un outil clinique spécifique permettant un diagnostic et un suivi de la qualité des relations mères adolescentes/bébés. En plus du focus de l’équipe sur la théorie de l’attachement, cet outil d’attachement-caregiving* est également pensé comme fédérateur du travail clinique de l'équipe psycho-éducative en donnant les axes dont il faut prendre acte pour permettre aux parents (adolescents) de développer un modèle de soi et des autres positifs mais également des "comportements parentaux de qualité"*. L'objectif est de développer un travail clinique de terrain conscient et coordonné, de modéliser un outil standardisé, validé par la recherche et répondant à nos besoins sur le terrain, à même de rythmer les différents temps de la mesure, des temps d'ajustements, des temps-bilans/de débuts et de fin sans oublier d’analyse du travail réalisé auprès des familles au  bénéfice de l’enfant.